Reggae Vibes Party
Pierpoljak
+ Balik (Danakil)
+ Admiral T
+ Takana Zion
...

Reggae Vibes, l’unique magazine spécialisé dans les musiques Jamaïquaines, fête ses quatre années d’existence en s’offrant une fête reggae avec les meilleurs artistes francophones du moment : Light Soljah, Takana Zion, Broussaï, Balik (Danakil), Natty Jean ou Admiral T etc. Tous viendront partager leurs vibrations positives lors de sessions acoustiques qui s’annoncent autant inédites qu’inoubliables.

PIERPOLJAK
Chanteur français de reggae, Pierpoljak est l’un des rares artistes blancs sérieux à s’être imposé dans ce courant musical sur la scène française. Pierpoljak triomphe d’abord en 1998 avec « Kingston Karma » et sa flopée de tubes radiophoniques. « Je Fais C’que J’veux » en 2000 lui permet d’obtenir une victoire de la musique. Après une longue absence, entre sortie d’album et voyage en mer sur son voilier, Pierpoljak continue de jouer ses tubes de toujours comme de nouveaux morceaux partout où il le peut dans l’hexagone.

BALIK (DANAKIL)
Derrière ce patronyme bizarre se cache le nom d’un désert d’Ethiopie aux températures extrêmes, mais également celui d’un groupe de reggae français. Lointains héritiers de la musique Jamaïquaine de Bob Marley ou Burning Spear, cette formation originaire de Marly Le Roi distille un reggae roots classique assez personnel. En dix années d’existence, plus de cinq cents concerts et trois albums, les galères ont été nombreuses, mais les Danakil ont su les contourner. Récemment, ils ont même réussi à remplir le Zenith de Paris. Balik, le chanteur, viendra avec divers membres du groupe (guitares, percussions…) proposer des versions acoustiques de leurs hits singles.

ADMIRAL T
Admiral T est devenu aujourd’hui la star numéro un aux Antilles. En exprimant les espoirs et les colères d’une certaine jeunesse défavorisés, sa musique a complètement dépassé le cadre strictement communautaire. Ses prouesses scéniques énergiques et enflammées en font tout simplement le meilleur performeur actuel du dancehall francophone.

TAKANA ZION
Si Takana Zion est un illustre inconnu du grand public Européen, il demeure une véritable star en Afrique de l’Ouest. Dans la plus pure tradition du reggae africain, Takana Zion combine les refrains entêtants et des textes engagés. S’il se sert des codes et du vocabulaire reggae et rasta pour dénoncer la corruption, ses thématiques dépassent largement les clivages sociaux et ethniques. La réputation scénique de Takana Zion n’étant plus à faire, ce showman accompli devrait mettre le feu au Trabendo démontrer qu’il existe bien une relève derrière les grands frères que sont Alpha Blondy ou Tiken Jah Fakoly.

LIGHT SOLJAH
Originaire de Côte-d’Ivoire, Light Soljah s’est installé en Italie depuis quelques années. Son premier opus nous entraîne dans un voyage spirituel chanté en français, en anglais et en n’zima, sa langue maternelle. Basé sur un son roots, Light Soljah, aguerri par des premières parties successives de Bushman, Sugar Minott et, plus récemment, d’Alpha Blondy, impose sa voix particulière et fait que cet artiste mérite largement sa place dans l’univers du reggae francophone.

BROUSSAÏ
Loin de certains clichés dans lesquels on veut parfois enfermer le reggae, Broussaï utilise les mots pour amener une prise de conscience et des rythmes pour faire également danser. Où comment joindre l’utile à l’agréable. Leur reggae roots personnel et leurs textes militants et réfléchis font mouche à tous les coups. Lors de cette soirée, ils nous proposeront un set inédit et acoustique qu’ils peaufinent déjà depuis quelques semaines.

HEARTICAL SOUND SYSTEM
Crée en 1999 par Mr Boo, Wap, Mr Tam et Sir Jo, Heartical est tout simplement l’un des meilleurs sound systems hexagonal. Le sélecteur Sir Joe viendra partager sa passion pour le reggae sous toutes ses formes, sa mission principale étant de porter un message universel d’unité et d’amour en tout lieu et à toute personne.

NATTY JEAN
Issu de la bouillonnante scène hip-hop reggae sénégalaise, Natty Jean est aujourd’hui basé à Bamako, au Mali. Avec son premier album, il offre un panorama de l’état de la jeunesse ouest africaine, de ses préoccupations, de ses rêves et de ses ouvertures sur le monde, loin des clichés misérabilistes trop souvent véhiculés dans les pays occidentaux. Ses influences jamaïquaines, américaines et africaines se marient pour donner un style personnel, ouvert sur le monde, sans pour autant renier ces racines.

10 mai 2012

Concert

Ouverture des Portes
19h30

Partager cette page